web 2.0

5ième récidive de tumeur au cerveau

J'apprenais jeudi dernier que j'avais non seulement une 5ieme récidive de tumeur au cerveau mais qu'il y avait maintenant 2 nouvelles tumeurs au cervelet.  Cest ce que je dirais difficile a accepter surtout avec les derniers traitements qui ont été si pénible et la radiothérapie alors qu on me disait me donner avec ces traitements quelques années avant une récidive..

J'ai le choix présentement de me faire réopérer une 5ieme fois avec tous les problèmes qui risquent de survenir et ceux qu on ne peux imaginer a ce stade, discussion que j aurai cette semaine avec mon neurochirurgien, si tout va bien faire encore 6 mois de chimiothérapies avec les conséquences que mon corps ne les acceptent plus et d autres effets secondaires possibles.

L'autre possibilité c est de faire une chimiothérapie pour ralentir la progression des tumeurs, elle aura lieu au 2 semaintes a l hopital pendant quelques heures. 

Les options sont limitées et je suis fatiguée de perdre des mois pour me faire dire à la fin que je suis en récidive.  Mon corps est fatigué et mon esprit aussi.  Je vais par acquis de conscience rencontrer mon neurochirurgien mais au fond de moi, je sais que le décompte a déjà commencé, j ai 56 ans j aurais voulu vivre jusqu'à 58 ans mais je sais que quelque soit l option que je choisirai cela ne sera pas possible.  Alors je préfère vivre les prochains mois en toute sérénité avec mon petit monde. 

J'ai toujours opté pour la qualité et non la quantité, la vie m'a donné 16 ans et peut etre un plus, alors j aime mieux en profiter à son maximun avec tout mon monde que j'aime, la fin n'est pas pour maintenant mais je le saurai lors du prochain IRM, d'ici là  chaque instant est précieux et je veux m'y attarder.

LIFE IS BEAUTIFUL!

Tags: ,

5ieme et dernier round

Commentaires (1) -

Marie France, on 29/09/2016 16:48:27 Said:

Marie

Bonjour Chantal,

quelle belle et courageuse décisions que vous semblez vouloir suivre. Celle de partager de beaux et vrais moments avec ceux que vous aimez.
Nous avons pris la même décision mon mari et moi en juin dernier, suite à des années sans arrêt de traitements et de soins parallèles, pour traiter son oligodendrogliome qui était devenu anaplasique. Nous avons vécu 2 merveilleux mois, riches d'amour et de sens, avant son départ fin août à l'âge de 35 ans. Il est parti heureux, serein et en paix avec lui-même. Je pourrais même vous dire qu'il est parti guéri à sa manière. En effet, cette maladie n'est pas là pour rien, donc à vous de suivre votre instinct et ce qu'il y de plus juste pour vous. Vous pouvez vous préparer pour partir sereinement. Vous trouverez des thérapeutes (kinésio, etc...) pour vous y aider. Et je vous propose la lecture d'un livre qui m'a beaucoup aidée et qui s'appelle : Chronique d'un départ,  de Anne Givaudan et Daniel Meurois.
Je vous souhaite beaucoup d'amour pour la suite.

Ajouter un commentaire

  Country flag

biuquote
  • Commentaire
  • Prévisualiser
Loading